• La chapelle au bois dormant

    Les membres de l'association aspirent à faire de la chapelle une visite incontournable.

    Cachée là, au fond du bois, elle domine avec pudeur son village natal, celui qui l'abrite depuis la première pierre. La Chapelle Saint-Joseph, rénovée de la tête aux pieds, est un lieu unique en son genre.Depuis 2011, l'association "Sauvegarde de la chapelle Saint-Joseph" présidée par Jean-Claude Argoud s'active à redonner à la bâtisse son cachet, en lui offrant une seconde jeunesse. Seule condition pour ce groupe de bénévoles au grand coeur : le respect intégral de celle qu'elle était autrefois. « Ici, 90 % des travaux ont été réalisés par les amis de la chapelle, qu'ils soient artisans ou bons bricoleurs », explique Jean-Claude, animé d'une grande émotion.

    Chaque recoin de la chapelle témoigne de cette solidarité poignante qui permet aujourd'hui à ces quatre murs de répandre leur beauté sur les hauteurs du bois de Cessieu. L'association a toujours mis les bouchées doubles pour assurer l'entretien de son petit paradis cessieutois, et chaque année, plusieurs projets d'envergure permettent le financement de travaux, à l'image de la randonnée des deux chapelles, organisée le 14 juin prochain. Ces amoureux du patrimoine local, après avoir redessiné le sentier reliant les deux chapelles,  invitent les promeneurs à découvrir l'évolution des travaux et la beauté de ces pierres chargées d'histoire. Il n'y a pas de chapelle, si petite soit elle, où l'on ne prêche au moins une fois dans l'année, c'est ce qu'on entend par ici. Preuve en est, une messe y sera célébrée le 25 juillet sous le timbre puissant des cors de chasse, histoire de faire vivre au gré des saisons,cet oratoire authentique.

Encore plus d'articles...