• Devenir sapeur-pompier volontaire

    Devenir sapeur-pompier volontaire

    Isère

    Donner de son temps pour remplir une mission de ser­vice public tout en exerçant une activité professionnelle, c'est ce que permet le statut de sapeur-pompier volontai­re.

    Conditions d'engagement

    • Être âgé de 16 ans au moins et 56 ans au plus pour un premier engagement. Si le candidat est mineur, il doit avoir le consentement écrit de son représentant légal. Pour prétendre aux fonc­tions d'officier, il faut être âgé d'au moins 21 ans.
    • Pas de condition de di­plôme (sauf pour prétendre à un grade d'officier).
    • Jouir de ses droits civi­ques.
    • Ne pas avoir fait l'objet d'une condamnation incom­patible avec l'exercice des fonctions, mentionnée au bulletin n°2 du casier judi­ciaire.
    • Satisfaire à des critères d'aptituda physique.
    • Etre en situation réguliè­re au regard des disposi­tions du code du service na­tional.
    • Subir un examen médi­cal effectué par un médecin sapeur-pompier.


    Les sapeurs-pompiers vo­lontaires sont engagés pour une période de cinq ans, ta­citement reconduite. La pre­mière année constitue une année probatoire.

    Le sapeur-pompier volontai­re a un devoir d'obéissance envers ses supérieurs et  s'engage à respecter les dis­positions législatives et ré­glementaires et notamment de la Charte nationale du sapeur-pompier volontaire. Le renouvellement de l'en­gagement est subordonné à la vérification périodique des conditions d'aptitude physi­que et médicale. Tout sa­peur-pompier volontaire bé­néficie d'une formation ini­tiale à la suite de son engagement, adaptée aux missions exercées dans son centre de secours, puis d'une formation continue et de perfectionnement tout au long de sa carrière.

    L:engagement s'impose à l'employeur qui, sauf néces­sité absolue de service, doit autoriser toute absence jus­tifiée par' une mission. Cette absence n'est pas rémuné­rée par l'employeur. " est possible à tout moment de suspendre son engage­ment pour raisons person­nelles, pour une durée mini­male de six mois.

    Indemnisation

    Les sapeurs-pompiers vo­lontaires ne sont pas rému­nérés, mais perçoivent une indemnisation horaire dont le montant est fonction du grade: sapeur 7,66 €/heure, caporal 8,22€, sous-officier (sergent et adjudant) 9,29 €,
    officier (lieutenant, capitai­ne, commandant, lieute­nant-colonel, colonel) 11,52 €.

    Cette indemnisation n'est pas soumise à l'impôt sur le revenu.

    Candidature

    Il est possible de se rensei­gner auprès du centre de secours le plus proche de son domicile. Un formulaire de contact est disponible pour déposer sa candidatu­re sur le site internet du Ser­vice départemental d'incen­die et de secours de l'Isère (Sdis 38), rubrique "recrute­menf' : www.sdis38.fr.

    Pour en savoir plus: www.pompiers.fr

Encore plus d'articles...